Sages Femmes De Madagascar

Réalisations

Titre du projet : Renforcer la formation des sages-femmes dans des pays africains francophones ( à terme dans 22 pays).

Pays concernés par la 1ère phase : Côte d’Ivoire, Madagascar et Comores

Introduction

La Confédération internationale des sages-femmes (ICM) est la plus vaste organisation au monde d’associations de sages-femmes et sa mission est de renforcer les associations membres. Forte de plus de 127 associations membres, l’ICM est le porte-parole mondial de plus de 400 000 sages-femmes dans 114 pays. ICM travaille sur trois piliers pour une profession forte  qui sont l’éducation (pour produire une main-d’œuvre compétente) ; la réglementation (pour assurer les soins de qualité et protéger le public); et de l’association professionnelle (représente les professionnelles, fait le plaidoyer pour des politiques pertinentes  en vue d’améliorer la qualité des services).

Depuis septembre 2011, l’ICM a mené une série d’analyses des lacunes dans 56 pays au niveau du développement de la Formation, de la Réglementation et des Associations (ERA) dans le cadre de ses efforts pour renforcer la pratique des sages-femmes dans le monde. Le domaine identifié comme présentant le plus grand nombre de lacunes dans tous les pays participants est la formation des sages-femmes. En 2014 et 2015, l’ICM a commencé une série d’analyses des lacunes dans les pays africains francophones. Les résultats ont montré que le pilier de l’éducation était le plus faible parmi le trois piliers. C’est sur la base de ces constatations que l’ICM  avec l’appui de la Fondation Sanofi Espoir a entrepris ce projet pour renforcer la formation des sages-femmes dans les pays africains francophones. La mise en œuvre du projet en 2016 et 2017 mettra d’abord l’accent sur les cinq premiers pays pilotes, en commençant par 3 pays pilotes et 2 pays optionnels selon l’avancée du projet, puis il sera déployé dans les autres pays progressivement selon les 1ers enseignements.

Objectifs du projet

  1. Renforcer, dans un premier temps, les programmes de formation des sages-femmes dans les pays africains francophones
  2. Améliorer et harmoniser la formation des sages-femmes dans cette région en s’appuyant sur les normes globales, les compétences et les outils de l’ICM
  3. Entreprendre l’élaboration d’un système d’accréditation et d’approbation pour les programmes de formation des sages-femmes

Les principales activités sont axées sur le renforcement de l’ensemble des programmes de formation, y compris le perfectionnement du corps enseignant ; la préparation des formateurs aux méthodologies de formation axée sur les compétences ; l’examen du programme d’études ; et la préparation des précepteurs pour les domaines de la pratique clinique. Des recommandations seront élaborées concernant la fourniture de ressources d’enseignement et d’apprentissage dans certaines écoles de sages-femmes et le renforcement des capacités des sites de pratique pour soutenir la formation efficace des sages-femmes

Les activités soutenues par ce projet ont décidées sur la base d’une analyse précise de la situation, des actions en cours, afin de soutenir efficacement la stratégie du gouvernement et de voir comment ce financement, modeste,  peut être utilisé de la meilleure façon. L’ICM collaborera également étroitement avec les partenaires qui soutiennent le développement des pratiques sage-femme dans les pays sélectionnés, en particulier les associations nationales de sages-femmes, acteurs clés et principales bénéficiaires du projet. Tous ces partenaires auront entre autres pour rôle d’apporter leur soutien à l’examen du programme d’études, de développer les outils d’évaluation, de soutenir les sites cliniques et de mettre en œuvre des programmes de mentorat et de précepteurs.

Domaine de coopération

Le projet appuie à la fois les deux instituts de formation des sages femmes d’Antananarivo et de Toliara, et les structures de santé sélectionnées comme terrains de stages pour ces deux instituts.

Réalisation de l’année 2017

Formation des enseignants, des monitrices SF et d’encadreurs de stage à la pédagogie basée sur les compétences.

Pour l’année 2018

  • Installation d’un laboratoire de compétence et SR/Maïeutique avec bibliothèque et accès internet pour Toliara;
  • Installation et équipement d’une salle pour les étudiantes SF avec mannequin dans deux services de stage Clinique;
  • Renforcement ou création de laboratoires de compétences en SR/Maïeutique sur les lieux de stage des étudiantes SF pour Antananarivo;
  • Identification et expérimentation de solutions permettant la formation clinique en nursing des élèves SF durant le PACES; …

 

ONSFM

ANSFM